LUNESOLEIL

Astrologie : le Cycle Soli-lunaire
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Sécurité sociale & franchise de 18 euros

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lunesoleil
Rang: Administrateur


Féminin
Nombre de messages : 2541
Localisation : les pieds sur terre et la tête dans les étoiles
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Sécurité sociale & franchise de 18 euros   Sam 1 Oct - 8:16

Bonjour à tous part de fortune

Peut-on penser que les conséquences de cette hausse supplémentaire ne viendrais pas suite a la nouvelle lune de Septembre en Vierge opposé Uranus et cette lunaison en Octobre sous une opposition Vénus / Mars dans l'axe Taureau / Scorpion qui concerne les finances . Je me suis rendu compte que l'homme s'enchaîne psychologiquement à des protections qui crois le mettre hors danger mais qui profite toujours aux sociétés mercantiles . Il suffit de prendre en main sa santé qui passe en priorité par une alimentation saine et équilibré ou les légumes et les fruits . mais le plus important est aussi une hygienne mental qui devrait être le moteur principal pour conserver un équilibre de vie . Et bien sur le sport est un atout , mais la marche reste un bon moyen a la portée de tout un chacun ...

LS Lune Soleil

Sécurité sociale: volée de critiques en France contre la franchise de 18 euros

Le projet de création d'un ticket modérateur de 18 euros à la charge de l'assuré ou de son assurance complémentaire santé pour les actes médicaux de plus de 91 euros a essuyé vendredi de vives critiques des syndicats et de l'opposition, qui craignent que les plus modestes ne fassent les frais de cette mesure surprise.

L'article 39 du Projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS), présenté en Conseil des ministres le 12 octobre avant son examen par le Parlement, dispose que les patients qui subissent des traitements médicaux d'un montant supérieur à 91 euros devront désormais acquitter un reste à charge de 18 euros.

Le ministre de la Santé Xavier Bertrand a déclaré à l'AFP que "quelles que soient la nature de l'intervention chirurgicale ou la durée de l'hospitalisation, même s'il s'agit d'une intervention de 30.000 euros, il restera 18 euros à la charge du patient.

Auparavant, les actes de plus de 91 euros étaient exonérés du ticket modérateur (reste à charge de l'assuré ou de sa complémentaire), qu'ils soient effectués en ville ou à l'hôpital.

Cette mesure, que n'avait pas annoncée M. Bertrand mercredi, lors de la présentation des grandes lignes du PLFSS, permettrait à l'assurance maladie d'économiser 100 millions d'euros par an (dont 84 millions au profit du régime général de la Sécu).

Le ministère ne pouvait toutefois pas préciser combien de traitements d'un coût supérieur à 91 euros étaient effectués chaque année.

Les femmes enceintes, les nouveau-nés hospitalisés, les titulaires d'une rente pour accident du travail ou maladie professionnelle ou d'une pension d'invalidité, ainsi que les personnes atteintes d'une affection de longue durée (cancer, diabète, sida etc.) seront exonérés de cette participation.

De même, les examens de radiologie ne devraient pas être concernés, selon le ministère.

"La vérité, c'est que ce forfait ne sera pas payé par les assurés sociaux, nous souhaitons qu'il soit pris en charge par les assureurs complémentaires", a expliqué le ministre.

Cette disposition du Projet de loi, dont l'objectif global est de ramener le déficit du régime général de la sécu à 8,9 mds EUR en 2006, au lieu de 11,5 mds sans mesure correctrice, risque ainsi de se traduire par des hausses de cotisations des assurés aux complémentaires santé -mutuelles, assurances, instituts de prévoyance.

"Se faire opérer, ce n'est pas un choix, ce n'est pas un petit risque, c'est même un risque médical important. Donc les mutuelles ne peuvent pas ne pas rembourser ce ticket modérateur, elles sont obligées de suivre", a déclaré à l'AFP le président de la Mutualité française Jean-Pierre Davant.

"Dès lors, cela va faire une charge supplémentaire de plusieurs centaines de millions d'euros sur les complémentaires, qui va immanquablement se traduire sur les cotisations des assurés, qui ne peuvent qu'augmenter", a-t-il ajouté, sans pouvoir chiffrer ces hausses dans l'immédiat.

"En 2006, avec la politique du médicament que nous souhaitons mettre en place, les assureurs vont réaliser des économies trois à quatre fois supérieures à ce montant" de 100 M EUR, a répondu M. Bertrand.

Annoncée "presque en catimini", cette mesure n'est "ni juste, ni acceptable", a estimé le PS.

Jean-Luc Préel, porte-parole de l'UDF sur les questions de santé, a jugé que ce forfait s'apparentait "à une approche purement comptable de la politique de santé et (accentuait) le risque de mise en place d'une médecine à deux vitesses".


http://www.msn.fr/news/?or=afprtrs&cat=une&id=050930055752.bjhdmryt.asp

_________________
initiation * décision * évaluation * réorganisation
http://lunesoleil23.wordpress.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lunesoleil23.wordpress.com/
 
Sécurité sociale & franchise de 18 euros
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sécurité sociale : Vers un reste à charge insupportable pour les consommateurs
» L’Euthanasie la « Solution Finale » assistée par la SS ( Sécurité Sociale )
» Comment décrypter votre numéro de sécurité sociale ?
» sécurité sociale
» Sécurité sociale... mutuelle... je suis perdue !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LUNESOLEIL :: Pour les confirmés :: L'Astrologie mondiale-
Sauter vers: