LUNESOLEIL

Astrologie : le Cycle Soli-lunaire
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Débat astronomie - astrologie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lionwood
Nouveau


Nombre de messages : 6
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 30/10/2005

MessageSujet: Débat astronomie - astrologie   Sam 12 Nov - 17:53

Bonjour à tous et toutes,

--------------------
Ce post concerne la discussion dans cette rubrique çi: Le thème de création d'un débat
http://lunesoleil.forumactif.com/viewtopic.forum?t=491

débat ici: http://forum.hardware.fr/hardwarefr/Discussions/Qui-croit-encore-astrologie-sujet-34224-1.htm
--------------------



Ce qui m'amuse et me désole à la fois dans leur démarche, c'est que pour justifier une "fausse croyance", ils se réfèrent à la science qu'ils considèrent comme source unique de toute vérité. Nous avons là la démarche/attitude qui est le fondement même du fanatisme, de l'intégrisme. Sans s'en rendre compte, ils font de la science une religion pour justifier leur obscurantisme:" la science dit que ... donc, ce qui est en dehors du domaine de la science est faux et il est donc préférable de le détruire".

J'ose espérer que vous tous et toutes, vous faites tant de la science que de l'astrologie un domaine de connaissance qui éclaire chacun à leur façon, en reconnaissant que tant l'une que l'autre sont en évolution et en perpétuelle remise en question. L'Homme qui ne se remet jamais en question piétine et patine sur place.

Ce débat, pour ma part, met bien en évidence les mécanismes de défence de saturne. Saturne est la planète de l'ocultation, dont l'Homme doit faire de lourd travaux, faits de discipline pour se désoculter et apprendre ses leçons. Ces travaux ne peuvent commencer sans avoir une attitude d'humilité. Cela est impossible tant que les mécanismes de défence ne sont pas identifiés comme tel, comme un voile qui occulte la réalité mais si tenace que l'on va se battre dur comme fer pour les conserver car ils nous protègent contre ce qui est encore trop vulnérable en nous.

Cela invite également à la réflexion concernant notre propre saturne, qui est différent, certes, mais qui fonctionne selon le même principe. Je ne vous invite effectivement pas à intervenir sur ce forum comme je l'ai fait ainsi que LS, on a maintenant plus que assez d'exemples sur la situation actuelle pour se faire son idée personnelle, rien ne changera maintenant et pour de longues années, décénnies, (siècles?) Un changement en 2012? On verra.

Cela dit, LuneSoleil, peu importe le thème de l'ouverture des "hostilité" sur Hardware, puisque cette rupture est très ancienne. L'Homme intelligent se doit de s'interesser aux 2. De même qu'en philosophie, il est très mauvais de lire qu'un seul philosophe en refusant de s'ouvrir aux autres sous prétexte que les autres diraient le contraire de ce que le premier a dit.

Dans l'introduction de "Astrologie de la personnalité" de Dane Rudhyar, je viens de trouver réponse à la "réfutation" de l'astrologie par les scientifiques.

Vous trouverez aussi un livre, écrit par un scientifique qui cite tous les arguments que la science érige pour réfuter l'astro. Cela dit, écrit dans un style scatologique à la hauteur des scientifiques sur Hardware. La scatologie dans son livre augmente au fur et à mesure qu'il rédige son livre, car il essaie de détruire son propre saturne en régigeant, ce qu'il ne peut. Saturne ne se détruit pas mais se construit. Mais ca, faudra encore le garder entre nous, jouer de patience (saturne) et attrendre que ces saturnes de nos scientifiques soient "prêt" pour entamer un quelconque changement.

livre: Les charlatans du ciel
de Gillot-Petre-a


http://www.amazon.fr/exec/obidos/ASIN/284098041X/charlatans-21/171-5495214-7344200


Extrait d'un document rédigé par Einstein:
"L'astrologie est une science en soi, illuminatrice. J'ai beaucoup appris grâce à elle et je lui dois beaucoup. Les connaissances géophysiques mettent en relief le pouvoir des étoiles et des planètes sur le destin terrestre. A son tour, en un certain sens, l'astrologie le renforce. C'est pourquoi c'est un elixir de vie pour l'humanité".

Ecoutons donc plutôt les vrais scientifiques.

AJOUT: selon certains sur HArdware, cette phrase ne serait pas d'Einstein. Je ne sais. Je peux juste dire que je la tire de la préface du livre "Astrologie de la personnalité" de Rudhyar. Cette préface de l'édition de 1983 n'est pas écrite par Rudhyar et je ne sais pas par qui. Est-ce Einstein ou pas??? Ca change rien au fait que chacun à le droit de s'interesser à l'astro. Dur de la voir si violemment saccagée au nom de la science qui ne connait pas de quoi elle parle. La Bible a pareillement reçu pareil sacrilège. Je suis athée et jamais je ne me permettrais de telles bassesses et autant d'irrespect.

Bonnes journée à toutes et tous

Lionwood


Dernière édition par le Mer 16 Nov - 18:25, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lionwood.over-blog.com/
Lionwood
Nouveau


Nombre de messages : 6
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 30/10/2005

MessageSujet: Re: Débat astronomie - astrologie   Mar 15 Nov - 4:10

Bonjour LuneSoleil,

Je me permet de publier ici l'essentiel d'un mail que je t'ai envoyé car cela me paraît digne d'intérêt. Je l'ai un peu augmenté de réflexions supplémentaires.

-------------


Quand je me suis engagé dans la discussion je n'avais lu le forum que jusque
la page 7. Dois-je te dire que si j'avais lu plus loin, je ne serais pas
interevenu. Il fallait se dégager de là plus tôt en fait. Le problème est
qu'ils te tiennent en t'aggressant et en attaquant ton intégrité, ce qui fait
que tu te dois de revenir pour répondre. C'est ce qu'ils cherchent en fait.
Tout ça pour rigoler en mangeant des cacahouètes. Je viens de lire jusqu'à
la page 11. Déjà vers les pages 8 ou 9, tu avais déjà donner assez
d'éléments pour arrêter, essentiellement des liens vers un site que je viens
de découvrir concernant l'Université du symbole. Tu m'excuses si je n'ai pas
prolongé ma lecture plus loin que la page 11. Car déjà là, on a déjà plus
que assez pour arrêter la lecture. En fait en lisant la fin du débat avant
mon arrivée, excepté ton différend avec Patrice Bouriche sur lequel je
m'abstiens car je ne connais pas, on pouvait voir qu'aucune évolution
n'avait été réalisée que que tout les arguments avaient déjà été donnés.
J'ai beaucoup apprécié les remarques de Joel sur ton site notamment en parlant de vérités symboliques et vérités rationnelles et mesurables. Les vérités symboliques sont bien en avance sur les vérités rationnelles qui dépendent elles des limitations du niveau d'évolution de l'Homme et qui donc évoluent en parallèle.

J'ai trouvé un site de l'observatoire d'astronomie de Paris où 2 astronomes
"expliquent" comment contrer l'"ennemi" (l'astrologie) de façon
"intelligente". Très amusant à lire:
http://www.obspm.fr/savoirs/contrib/astrologie.fr.shtml Technique: apprendre à connaître l'ennemi et le contrer/attaquer comme les sioux pour en finir avec l'astrologie.

Voici une réponse de Patrick Giani, criticable aussi malheureusement pour ma part:
http://pgiani.jupitair.org/astrologue_astronome.htm

Pour moi, on n'est pas l'adversaire de la science, l'astrologie et les
spiritualités sont un autre éclairage que les sciences. Leurs vues opposées
se sont pas en opposition ou ennemi, elles sont complémentaires ( principe
de l'opposition au sens astrologie). Je pense qu'à terme les 2 vues vont
converger. Il ne s'agit donc pas de voir la science et les scientifiques
comme un ennemi à abattre. Cependant, certains scientifiques considèrent
l'astrologie comme un ennemi à abattre. Voir les techniques de manipulation
dignes du fin sioux proposées par ces 2 astronomes de l'observatoire de
Paris.

La science a un serieux problème. Elle veut expliquer l'Univers. Or ce qui
ne peut entrer dans son champ d'explication, beaucoup de scientifiques ( pas
tous Dieu merci) préfèrent le rejetter plutôt que de se concentrer sur une
analyse sérieuse ou d'admettre avec humilité que cela va au delà de leur limites. Ce qui évite de se remettre en question. Cela concerne
leur Ombre. Ce que dit Liz Greene sur l'ombre (voir son livre sur saturne
notamment) est toujours très révélateur. Les arguments que ces scientifiques
élèvent, sont le voile érigé par les mécanismes de défences. C'est un mur qui empèche de voir et ce mur devient "la" réalité. Ce voile qui
est perçu par eux, est la réalité. Ils ne voient pas que c'est un voile
(réel) devant leur yeux qui leur cachent la vraie réalité. Nous aussi nous
sommes bardés de voiles, la pratique de l'astrologie permet de les
identifier et de s'en débarasser lorsque nous sommes prêt à le faire, pour,
enfin, voir.

Voici encore un lien très interessant vers une critique de l'astrologie par les scientifiques:

http://perso.wanadoo.fr/oncle.dom/paranormal/astrologie/couderc/ch3.htm#Robur

Cela a du bon aussi ces critiques. Cela permet de réaliser que l'astrologie ne doit pas se pratiquer n'importe comment, qu eles dérives sont nombreuses, trop nombreuses, de se donner le temps de verifier notre ressentis, nos associations de nos ressentis/perceptions à tel symbolisme planétaire/aspect/maison/transits etc, de ne pas s'engager dans une profession d'astrologue sans avoir fait ses preuves, connaître son ombre, avoir travaillé chiron, ... Cela demande un très haut niveau et un très long apprentissage. La profession n'étant pas protégée ni contrôlée, cela donne toutes les dérives possibles et imaginables.

Cela dit, je ne suis pas astrologue, je l'étudie pour mon apport personnel, sans intention de vouloir "aider" qui que ce soit. Cela me convient.

---------------


Lionwood


Dernière édition par le Mer 16 Nov - 18:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lionwood.over-blog.com/
Lunesoleil
Rang: Administrateur


Féminin
Nombre de messages : 2540
Localisation : les pieds sur terre et la tête dans les étoiles
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: Débat astronomie - astrologie   Mar 15 Nov - 16:04

Lionwood a écrit:
Je me permet de publier ici l'essentiel d'un mail que je t'ai envoyé car cela me paraît digne d'intérêt. Je l'ai un peu augmenté de réflexions supplémentaires.

Bonjour Lionwood :gagné2:

Très bonne initiative d'avoir déposé cette réflexion au sujet de ce débat chez hardware de savoir : Qui croit encore en l'astrologie . J'avais découvert de débat en janvier dernier par moteur de recherche < Forum Astrologie > actuellement sur le site de France 2 un débat qui tourne a la déraison avec des batailles smileys qui ne fait que ridiculiser l'Astrologie .
Avec la suppression du compte de l'un d'un participant presque 20pages qui ont créer un bouleversement qui nous obliqe de cliquer sur une page si l'on veut ne pas perdre le débat et être reconduit dans le forum < Société > ou a été lancé ce débat .
Ca reste un grand soulagement la fermeture de ce débat ou les détracteurs Soleil / Mars carré Pluton avait adopté un obcurantisme face à l'Astrologie . Pouvais-t-on prévoir cette fermeture définitive ? la Nouvelle lune ce trouvais dans la M XII du débat celle des épreuves dont on connais les effets en mondial . la Lune en transit s'appliquait au noeud nord qui est maître de la M VIII dans la création du débat . Le Soleil en transit était opposé Mars qui pouvais rendre témoin de la température qui régnais depuis quelques jours .
Ca reste quand même une expérience très profonde sur l'astrologie , on peut pas adopter après ce séjour un même état d'esprit . Le plus désagréable ce sont les insultes reçus qui sont comprises par le fait que l'insultant venais d'avoir perdu une année de travail après une destruction de ces recherche par un sabotage de son forum . On peut après cet acte de babarie avoir un esprit de vengeance . J'ai toujours réppliquer a ces accusations gratuites et mon dernier message avec le moinde bouddhiste à eu raison dans son action passive ... AUM AUM

Mot de la fin du speudo : le penseur fou créateur du débat

http://forum.hardware.fr/hardwarefr/Discussions/Qui-croit-encore-astrologie-sujet-34224-120.htm#t6966571

LS sunny

_________________
initiation * décision * évaluation * réorganisation
http://lunesoleil23.wordpress.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lunesoleil23.wordpress.com/
Lionwood
Nouveau


Nombre de messages : 6
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 30/10/2005

MessageSujet: Re: Débat astronomie - astrologie   Mer 16 Nov - 18:06

Bonjour LuneSoleil,

Je viens de trouver un extrait très pertinent dans la cosmogonie de Max Heindel par rapport à notre aventure Hardwarienne.

Source: http://www.rosicrucian.com/foreign/rcc/rccfre00.htm

Max Heindel - Cosmogonie - Extrait a écrit:

PAGE 11

UN MOT POUR LE SAGE

Le Fondateur de la Religion Chrétienne énonçait une maxime occulte quand Il a dit: "Quiconque ne recevra pas le royaume de Dieu comme un petit enfant, n'y entrera point." (Marc 10-15). Tous les occultistes reconnaissent l'importance et la portée de cet enseignement du Christ et s'efforcent de le mettre en pratique dans leur vie quotidienne.

Quand une philosophie nouvelle est offerte au monde, chacun l'accueille d'une manière différente.

Les uns s'emparent avidement de tout nouvel essai philosophique pour s'assurer jusqu'à quel point il concorde avec leurs idées personnelles. Pour eux, la philosophie en elle-même est d'une importance secondaire: son premier mérite sera la justification de leurs propres idées. Si, sous ce rapport, l’œuvre répond à leur attente, ils l'adopteront avec enthousiasme et s'y attacheront avec un esprit de parti tout à fait déraisonnable; dans le cas contraire, ils la rejetteront probablement, écœurés et désappointés, comme si l'auteur leur avait fait une injure personnelle.

Les autres se renferment dans une attitude sceptique dès qu'ils ont découvert que le livre contient quelque chose qu'ils n'ont pas déjà lu ou entendu ailleurs, ou bien encore conçu dans leur propre cerveau. Ils trouveraient probablement qu'on est souverainement injuste à leur égard si on leur disait que leur attitude mentale est le comble de la suffisance et de l'intolérance; tel est néanmoins le cas: en agissant ainsi, ils ferment leur esprit à toute vérité qui peut être cachée dans ce qu'ils rejettent sans examen.

Ces deux classes de lecteurs tournent le dos à la lumière, leurs idées préconçues empêchant la vérité de les pénétrer de ses rayons. Le "petit enfant" est à cet égard tout l'opposé de ses aînés. Il n'est pas imprégné du

PAGE 12

sentiment inéluctable de la supériorité de ses connaissances; il ne se sent pas non plus obligé de prendre un air entendu ou de cacher son ignorance d'un sujet quelconque sous un sourire ou un ricanement. Franchement ignorant, libre d'opinions préconçues, et par suite éminemment réceptif, il accepte toutes choses dans cette belle attitude de confiance qu'on peut appeler la "foi enfantine" et dans laquelle il n'y a pas l'ombre d'un doute. C'est ainsi que l'enfant garde l'enseignement reçu jusqu'à preuve du contraire.

Dans toutes les écoles de philosophie occulte, on recommande d'abord à l'élève, quand un nouvel enseignement est donné, d'oublier tout le reste, de ne pas se laisser influencer ni par des préférences, ni par des préjugés et de maintenir son esprit dans un état d'attente calme et digne. De même que le scepticisme nous obscurcit la vérité, de même cette attitude paisible et confiante permet-elle à l'intuition ou "enseignement intérieur" de découvrir le vrai dans une proposition donnée. C'est le seul moyen de cultiver un sens de perception de la vérité absolument sûr.

On ne demande pas à l'élève de croire de prime abord qu'un certain objet qu'il voit blanc est en réalité noir, quand on lui affirme qu'il en est ainsi; mais il doit cultiver une disposition d'esprit qui admet que tout est possible: cela lui permettra de ne pas se laisser entraîner par la considération du fait établi, et de rechercher s'il n'y a pas, par hasard, un autre point de vue d'où l'objet en question pourrait paraître noir. A vrai dire, il ne se laissera pas aller à regarder quoi que ce soit comme fait établi, car il doit sentir parfaitement combien il est important pour lui de conserver à son esprit la faculté d'adaptation qui caractérise le petit enfant. Il doit comprendre par toutes les fibres de son être que: "aujourd'hui nous voyons au moyen d'un miroir, d'une manière obscure..." (I Corinthiens 13:12) et, tel Ajax, il doit toujours être sur le qui-vive, désirant "la Lumière, toujours plus de Lumière".

Un tel état d'esprit présente de grands avantages; grâce à lui, des opinions semblant absolument contradictoires peuvent parfaitement se concilier, comme nous le verrons dans un cas mentionné dans le présent ouvrage.



Autre extrait a écrit:

Dans l'état actuel de notre civilisation, il existe chez l'homme, entre son intellect et son cœur, un gouffre large et profond. Cet abîme se creuse chaque jour davantage; à mesure que l'intellect vole de découverte en découverte dans le domaine de la science, le cœur est relégué de plus en plus au second plan. L'intellect, pour être satisfait, exige impérieusement qu'on lui donne des explications rigoureusement démontrées au point de vue matériel sur l'homme et sur les créatures qui l'environnent et qui forment le monde phénoménal. Le cœur, au contraire, sent instinctivement qu'il existe quelque chose de plus élevé, et il aspire à des vérités plus hautes que celles qui peuvent être embrassées par l'intellect seul. L'âme humaine voudrait enfin prendre son essor sur les ailes éthérées de l'intuition et parvenir aux sources éternelles de la lumière et de l'amour spirituels; mais les opinions scientifiques modernes lui ont coupé les ailes, et elle demeure ici-bas, enchaînée et silencieuse, tandis que ses aspirations non exaucées la rongent comme le vautour dévorait le foie de Prométhée.

N'y a-t-il donc point de terrain d'entente où la tête et le cœur puissent se rencontrer, l'un assistant l'autre dans la recherche de la vérité universelle, et chacun d'eux recevant égale satisfaction?

...

Il est également certain qu'il ne peut y avoir de contradiction dans la nature; par suite, le cœur et l'intellect doivent pouvoir se rencontrer et s'unir. Indiquer ce terrain d'entente est précisément l'objet de ce livre. Nous voulons montrer où et comment l'intellect aidé par l'intuition du cœur peut sonder plus profondément les mystères de l'être, ce que ni l'un ni l'autre ne pourrait faire isolément; comment le cœur uni à l'intellect peut être préservé de l'erreur; comment chacun d'eux peut avoir toute liberté d'action sans faire violence à l'autre et trouver un égal apaisement.

C'est seulement quand cette union sera accomplie et rendue parfaite, que l'homme pourra atteindre la compréhension la plus élevée et la plus exacte de sa propre nature et du monde dont il fait partie. Cette union seule lui donnera un esprit large et un grand cœur.


On y retrouve tant ma pensée que j'ai developpée sur Hardware ainsi que celle d'Einstein dont l'intuition si profonde était qu'il y a dans l'univers une loi unificatrice qui englobe et unifie les différentes lois actuelles de la science. (actuellement les 4 forces reconnues par la science).

Einstein était-il Rosicrucien?

Lionwood
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lionwood.over-blog.com/
Lunesoleil
Rang: Administrateur


Féminin
Nombre de messages : 2540
Localisation : les pieds sur terre et la tête dans les étoiles
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: Débat astronomie - astrologie   Ven 18 Nov - 19:04

Lionwood a écrit:
Bonjour LuneSoleil,

Je viens de trouver un extrait très pertinent dans la cosmogonie de Max Heindel par rapport à notre aventure Hardwarienne.
http://www.rosicrucian.com/foreign/rcc/rccfre00.htm

Bonsoir Lionwood part de fortune

Le lien que tu indiques développe une Astrologie qui n'ai pas a la porté de tous les amateurs en Astrologie . Je suis allée voir , des passages sur la Période de la Lune ou du Soleil ou encore de Saturne , il y a même la naissance des planètes . Comment avec ces propos sur la cosmogonie persuader les hommes de la science ?

Je préfère poursuivre avec cet article en anglais que je viens de traduire avec l'outil wanadoo .

LS Lune Soleil

voici un Extrait :

Quelques Questions De Provocation Au sujet de l'Astrologie

Que ceux qui suivent des journaux ou des colonnes de magasin sur l'astrologie, il est utile commencent en demandant comment probablement elle est ce 1/12 du monde — ; plus de 400 millions de personnes pour chaque signe du zodiaque — ; aura le même genre de jour ? Cette question jette une certaine lumière dessus pourquoi les prévisions dans des colonnes d'astrologie sont toujours si vagues qu'elles puissent être appliquées aux situations dans presque chacun la vie.
Pourquoi est-ce le moment de la naissance, plutôt que le moment de la conception, qui est la critique pour calculer un horoscope ? Pour figurer celui-ci dehors, il est utile de savoir que quand l'astrologie était les premiers milliers d'installation il y a d'années, le moment de la naissance a été considéré un temps magique. Mais aujourd'hui, nous avons appris que la naissance est le point culminant d'approximativement neuf mois de développement complexe et complexe orchestré à l'intérieur de l'utérus. Beaucoup d'aspects de la personnalité d'un enfant sont placés longtemps avant la période de la naissance.
La raison que les astrologues adhèrent toujours au moment de la naissance a peu à faire avec la "théorie astrologique ''. Le fait simple est, presque chacun sait son moment de la naissance — ; mais il est difficile (et peut-être embarrassant) de découvrir son moment de conception.
astrologues "sérieux les 'réclament que l'influence de tous les corps principaux dans le système solaire doit être prise en considération pour arriver à un horoscope précis. Ils insistent également sur le fait que la raison que nous devrions croire à l'astrologie est parce qu'elle nous a menés aux prévisions ou aux profils précis de personnalité pendant beaucoup de siècles.
Mais n'importe qui qui sait l'histoire de l'astronomie peut vous dire que les planètes connues les plus éloignées — ; Uranus, Neptune et Pluton — ; n'ont pas été découverts jusqu'en 1781, 1846, et 1930, respectivement. Ainsi pourquoi tous les horoscopes n'ont-ils pas été faits avant 1930 incorrects, depuis les astrologues avant que le temps étaient au moins une planète absente de leur inventaire des influences importantes ? D'ailleurs, pourquoi les problèmes ou les inexactitudes dans les horoscopes tôt n'ont-ils pas mené des astrologues au "''de sens la présence de ces planètes longtemps avant que les astronomes les aient découvertes ?
Toutes les forces à longue portée que nous connaissons de dans l'univers deviennent plus faibles avec la distance (la pesanteur est un excellent exemple). Pourtant pour l'astrologie il ne fait aucune différence si Mars est du même côté du soleil comme nous sommes (et donc relativement près de nous) ou manière de l'autre côté — ; son influence astrologique (force) est identique. Si une certaine influence des planètes et tient le premier rôle vraiment ne dépendait pas d'à quelle distance loin la source d'influence était, elle signifierait une révolution complète dans notre arrangement de nature. Une telle suggestion doit donc être approchée avec le scepticisme extrême.
Est-ce qu'en outre, si les influences astrologiques ne dépendent pas de la distance, pourquoi nous ne devons-nous pas considérer les influences d'autre tient le premier rôle et égalise des galaxies en faisant un horoscope ? Quels horoscopes insatisfaisants nous obtenons si l'influence de Sirius et la galaxie d'Andromeda sont omises ! (naturellement, puisqu'il y a des milliards de tient le premier rôle dans notre galaxie et milliards d'autres galaxies, aucun astrologue pourrait jamais espérer finir un horoscope qui a pris en compte toutes leurs influences.)
Même après des milliers d'années d'étude et de perfectionner leur art, les différentes écoles de l'astrologie sont en désaccord toujours énergiquement sur la façon dont mouler un horoscope et un — ; particulièrement — ; sur la façon dont l'interpréter. Vous pouvez avoir votre fonte de horoscope et lire par différents astrologues très le même jour et obtenir des prévisions, des interprétations, ou des suggestions complètement différentes. Si l'astrologie étaient une science — ; comme les astrologues réclament — ; vous prévoiriez après que toutes ces années que les expériences ou les calculs semblables commenceraient à mener aux résultats semblables.


Horoscopes Contre des Télescopes : Un foyer sur l'astrologie

_________________
initiation * décision * évaluation * réorganisation
http://lunesoleil23.wordpress.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lunesoleil23.wordpress.com/
Lionwood
Nouveau


Nombre de messages : 6
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 30/10/2005

MessageSujet: Re: Débat astronomie - astrologie   Ven 18 Nov - 21:00

Bonjour LuneSoleil,

IL est clair que ce débat "science exacte rationnelle et Astrologie" m'interpelle fortement, sinon, je ne serais pas intervenu sur Harware et je ne serais ici à en discuter.

Force est de reconnaître que notre attitude sur Harware a été un échec. Plutôt que de dire que c'est un échec parce que se sont des cons, j'essaie de les comprendre et de voir ce que leur point de vue différent peut m'apporter.

L'article du Cura, critiquant l'industrie de l'astrologie, comme n'étant pas de l'astrologie mais du charlatanisme me plait beaucoup. Il est rédigé par un astrologue. J'adère parfaitement à la vue de cet article. http://cura.free.fr/xx/19cobbi.html


Il est vrai que je ne lis jamais les horoscopes dans la presse quotidienne, ni n'ai jamais consulté un astrologue ni n'ai jamais appellé un service du style 3615 "je-vous-dis-tout-en-5-minutes-pour-400-balles". C'est de cela qu'il est question dans le débat et c'est en fait un domaine que je ne connais pas. Cependant je peux très bien me représenter les dérives dangereuses que cela amène. Il y a de quoi se révolter. J'ai un jour reçu un email d'une prétendue astrologue qui voulait me prédire des rentrées d'argent sur base uniquement de ma date de naissance ( sans le lieu ni l'heure), en me demandant de la payer de 50 euros pour son service. J'ai refusé et j'ai demandé qu'elle ne m'écrive plus, malgré cela, chaque mois je reçois ses insistances qui volent direct à la poubelle. Cependant, comme c'est la seule vue connue du tout public, ils considèrent que cela "EST" l'astrologie. Il y a de quoi se révolter également.

Je crois qu'il ne sert à rien de vouloir déclarer la guerre aux scientifiques qui critiquent ce qu'ils voient, car ce qu'ils voient, les aspects extérieures et sociaux de l'astrologie (fausse astrologie) est correct aussi.

On ne peut forcer ceux qui n'ont pas envie de se mettre à la vraie astrologie. Chacun a droit à sa liberté. De même nous avons droit à notre liberté de nous adonner à l'astrologie si cela nous enrichit, pour autant que l'on ne dérive pas vers ce que ces scientifiques critiquent ( le charlatanisme).


Voici la vue du débat science/astrologie vu par le Cura: http://cura.free.fr/01qqa1.html

Je crois que la meilleure façon est d'apprendre à connaître et aimer et respecter ceux qui nous critiquent, ce que je n'ai pas fait sur Harware.

Il est clair aussi que la référence à Max Heindel est juste pour nous, je l'ai livré sur ton site uniquement. Je ne suis pas plus rosicrucien que cela. Je ne me réfère ici qu'aux extraits que j'ai mis sur ton site et non à l'ensemble de sa cosmogonie.


Lionwood
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lionwood.over-blog.com/
Lunesoleil
Rang: Administrateur


Féminin
Nombre de messages : 2540
Localisation : les pieds sur terre et la tête dans les étoiles
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: Débat astronomie - astrologie   Ven 20 Oct - 13:24

Je te répond une nouvelle fois Gérard grrr en attendant la validation de ma réponse sur le forum de Anna l'Oeild'horos . Il ne faudrais pas projeter ces vieux démons sur ma personne et ce servir de mon combat sur Hardware pour faire valoir ta démarche en Astrologie qui est différente de la mienne et que je respect contrairement à toi par tes derniers propos et qui mon fait rebondir sans prendre suffisament de recul pour modifier mes propos .
Une impression que ma décision d'exclure Pluton de mes analyses remettait en question toute une organisation de cet astre déclassé par les Astronomes récemment . Ce n'est qu'une démarche personnelle en vue d'expérimenter l'étude de l'Astrologie sans support de Pluton qui reste malgré tout dans une étude expérimentale .

http://groups.msn.com/OeilHoros/general.msnw?action=get_message&mview=1&ID_Message=1487


Françoise yin yang

_________________
initiation * décision * évaluation * réorganisation
http://lunesoleil23.wordpress.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lunesoleil23.wordpress.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Débat astronomie - astrologie   Aujourd'hui à 23:14

Revenir en haut Aller en bas
 
Débat astronomie - astrologie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Astrologie sidérale
» AuroraMAX astronomie
» Astrologie Druidique
» Jean-François Roudier dans L'Astronomie
» [astrologie]la signification des planètes et astéroïdes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LUNESOLEIL :: Pour les confirmés :: Astrologie & Foi & Science ...-
Sauter vers: